Guillote, Guillermito, Guille, Gmo

L’Amérique du Sud est le continent des « apodos » (surnoms). Ici tout le monde a un surnom, qui est bien souvent plus utilisé que le prénom, alors que chez nous on utilise les surnoms pour la famille ou les amis proches. D’ailleurs, cela me pose quelques problemes car souvent je ne connais que le surnom de mes employés!! cela la fout mal quand je parle d’un employé avec le client ou avec mon boss! Bien sûr que je fais l’effort de connaitre le « vrai » nom des gens avec qui je bosse, mais un autre probleme vient s’ajouter: Ils ont 2 prénoms et 2 noms de famille (celui du pere et celui de la mere)!! je ne parle même pas de l’orthographe ou la prononciacion de ces noms! je dois aussi vous dire que comme en France il y a des régions ou casi tout le monde a le même nom, a croire que la polygamie est autorisée et qu’íls ont tous le même pere heheh!

Maintenant vous comprenez que la situation n’est pas si facile que ca.

L’origine de ces surnoms est diverse. Il y a l’origine raciale (el chino, el negro, el franchute…etc…), l’origine physique (el flaco, el gordo, el grandote, la pulga, enano…etc…), ressemblance avec une personalité ou un personnage célebre (el Chavo, Fidel, Zizou, Barthez…vous avez devinez que c’est pour moi…etc…), raccourcie de nom difficile a prononcer ou trop long a dire (Guille pour Guillermo…mon nouveau prenom ici en Amerique du Sud!) et puis il y a ceux ou l’origine m’echappe, surtout vrai pour les joueurs de foot (el Kun, la pioja, la brujita…etc…). En parlant de foot même les commentateurs n’utilisent que les surnoms…un peu comme notre Titi Roland qui utilise les Zizou ou Titi a tout vent, mais pour tous les joueurs de l’équipe. Apres un match, je ne suis même pas capable de citer le nom de famille d’un des joueurs hehehe!!

D’un autre coté j’aime bien cette utilisation des surnoms, cela donne un coté sympa, familiale et fraternel qui reflete bien la mentalité latine. D’ailleurs si tu n’as pas de surnom, cela est plutot mauvais signe. Je suis content car moi j’en ai une tonne de surnom: Guillote, Guillermito, Guille, Gmo, el franchute (j’aime bien celui la meme si a la base il est pejoratif, c’est comme dire le rital a un italien ou le shleu a un allemand), Barthez, Zizou, el pelado (le razé)…cela me change des Guigui, Guitou francais heheh!

Enfin, je lutte pour eviter que les gens m’appellent par mon nom de famille…j’ai horreur de ca…il m’a fallu du temps mais maintenant c’est presque rentré dans l’ordre. J’ai horreur que l’on m’appelle par mon nom de famille…ici cela se fait beaucoup et en plus le mien est aussi un prénom et beaucoup plus facile a prononcer que mon prénom…je ne m’y fais pas! donc du coup c’est soit Guillaume (prononcé d’une drole de facon ou Guillermo ou encore « jefe », « señor » ou celui qui me fait bien marrer est « señor gerente »…la classe! Guillermo me va tres bien, je me fous royalement du titre que j’ai!! Le pire etait au Nigéria ou les employés m’appelaient « Master »…chaque fois je gueulais…cette réference a l’homme blanc colonisateur me mettais en boule!

6 commentaires pour Guillote, Guillermito, Guille, Gmo

  1. Patrick dit :

    Toujours deux noms, celui du père et celui de la mère. Contrairement au français oú il y a un nombre important de noms de famille l’espagnol en comporte peu. C’est l’explication, le problème étant encore plus aiguë en Amérique Latine qu’en Espagne.

  2. Et tu n’as pas mentionné que la plupart des filles s’appellent chez nous Maria plus un autre prénom! Mais la plupart nous connaît avec nôtre deuxième prénom, mon cas. Je déteste quand quelqu’ un m’appellent ici Maria car c’est plus facile pour eux prononcer qu’ Agustina!

  3. Guillaume dit :

    Maria…heu! je veux dire Agustina🙂
    je crois que dans tous les pays et toutes les langues on cherche le prénom ou le nom le plus facile a prononcer! (Je me rappelle qu’aux USA les gens m’appellaient William, Bill, Willy et j’avais horreur de ca, d’ailleur je ne repondais jamais!) car c’est toujours pénible de ne pas se rappeler le prénom ou nom de la personne avec qui l’on parle. C’est mieux que « machin », « et toi! », « fulano »…etc…c’est pour ca que j’ai changé de prénom, mais je comprends que cela puisse déranger de devoir changer de prénom, il faut au moins que la traduction du prénom d’origine plaise! c’est mon cas avec Guillermo (rien a voir avec Bill!)

  4. Tonio dit :

    Bien d’accord, moi, j’ai abandonné mon prénom… Antoine.. il y a trop de son inexistant en espagnol.
    J’ai eu droit un moment à entoin ou à anntooo iné ..
    j’ai craqué et du coup je me présente toujours comme Toño .. au boulot les gens ont un peu de mal.. ça fait prolo parait-il .. moi ça me plaît!

  5. Guillaume dit :

    c’est l’esentiel! on ne se rebaptise pas si l’on aime pas le nouveau prénom heheh!
    je veux rajouter qu’en plus de ca en Argentine, c’est Gui »ch »ermo ou Gui »ch »ote…j’adore ca!! je ne sais pas si c’est prolo mais ca sonne bien !

  6. Alexandra dit :

    Pour moi, après 3 ans dans la même entreprise, mes collègues espagnols, anglais comme français m’appellent Alix. Il faut dire que Alexandra s’abrège en Alex et quand on a pour nom de famille Alix, ça complique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :