Quand le destin frappe…

Depuis que je suis ici je n’ai pas été épargné par les drames qui ont touché des membres de mon personnel. En effet, le père d’une de mes employées a été assassiné il y a quelques mois à Lima par une bande de voyou pour lui voler quelques soles (la monnaie locale) et le petit frère d’une autre employée s’est noyé dans une rivière alors qu’ils jouaient ensemble.

Mais ce qui c’est passé il y a quelques jours est encore plus terrible. Le fils, de 9 ans, du chef de cuisine s’est donné la mort! alors qu’il avait prévenu son père que s’il remontait sur la mine il passerait à l’acte! 9 ans, putain! il n’y a pas d’explication, à part la maladie, la depression!

J’avais déjà été confronté à ce problème, notamment en Afrique, mais on ne s’y habitue jamais! Ce n’est pas facile à gérer et pas grand chose à faire mais cela affecte toujours…

Je vous promets que le prochain billet sera beaucoup plus gai!

Advertisements

Un commentaire pour Quand le destin frappe…

  1. Clément dit :

    Terrible en effet. La gestion sterile du personnel est souvent confrontée au realités humaines et familliales de chacun…Encore plus en amerique latine ou vies privée et professionnelle sont souvent mal delimitées. Pas simple d’etre boss dans ce type d’ambiance…Bon, a plus. Je vais me pendre…lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :