Souvenirs:Le monde est un « village » – Part I

Souvent on entend dire que le monde est « petit »! Lors de soirées entre voyageurs, on entend toujours une ou deux histoires sur le sujet.

On cherche toujours une explication, certains disent que c’est le destin, d’autres un pur hasard, moi je retiendrai une citation du célèbre écrivain Paolo Coelho:  » Essayer d’expliquer, c’est vouloir expliquer le mystère – impossible. »

Parmi mes nombreuses « histoires » sur le sujet, j’en ai une qui en général met fin à la discussion faute de mieux 😉

Je tiens à préciser que je ne romance rien (c’est le cas pour tous les billets de la catégorie « Souvenirs »).

C’était pendant mon voyage en Amérique du Sud, j’étais à Puerto Natales dans l’extrême sud du Chili, la Terre de Feu Chilien, autant dire le bout du monde.

C’était un début d’après-midi d’été austral, j’étais dans un troquet, seul en train de « digérer » la beauté du parc national Torres del Paine que je venais de visiter d’une manière peu conventionnelle, cela n’est pas le sujet, je m’égare! (déjà!)

Je vis soudain entrer un couple.

La gueule du type ne m’était pas inconnue, mais dans un premier temps je me suis dit que c’était sûrement un type que j’avais croisé durant ce voyage, chose courante quand vous voyagez sur un même continent durant plusieurs mois.

Repassant en revue où j’avais pu rencontrer ce mec en Amérique du Sud, rien ne me revenait ! Impossible de me rappeler où nous avions pu nous croiser !

N’arrêtant pas de le lorgner pour enfin savoir où nous nous étions croisés (je fais souvent des fixations très connes sur des sujets sans importance!!), il s’aperçut qu’il y avait un « détraqué » qui n’arrêtait pas de le guigner!

Après une bonne demi-heure de « matage », sûrement insupportable pour lui 😉 , la lumière jaillit au fin fond de ma mémoire!!

« Mais c’est bien sûr ! »

Tout en me levant et m’approchant de sa table, je vis disparaître de son visage l’expression de malaise due à mon matage intensif et faire place à un grand sourire qui disait « Putain, mais c’est bien sûr! »

…à suivre…

 

Advertisements

19 commentaires pour Souvenirs:Le monde est un « village » – Part I

  1. monie dit :

    naaaaaaaaan la suite! pourquoi cet engouement pour le suspense??

  2. Clément dit :

    Et tu a reconnu Roald Dahl, d’ou ce suspens. Logique… J’espère que la chute sera deroutante, surprenante et innatendue sinon…bah, j’attendrais la suivante 😉

  3. dulconte dit :

    hehe, moi je dirai plus statistique :). Entre Pérou et Bolivie on a rencontré 5 ou 6 fois un américain dans des endroits aussi improbable que Tingo ou Tupiza, on a fini par croire que la CIA nous suivait!

    J’en ai une autre de bien bonne, j’ai rencontré un gars à Buenos Aires qui avait suivit notre périple par le site web :). Le pauvre il était d’ailleurs bien triste après la défaite de l’équipe de France de rugby(j’ai toujours la voix cassée d’ailleurs)

    Sinon, je déteste Coehlo et sa philosophie de prisunic même pas fraiche. Par exemple l’alchimiste est un pompage intégral d’un conte traditionnel qu’on trouve aussi bien dans la plupart des cultures méditerranéennes (et surement au delà, ça aime bien suivre la route de la soie les contes). En plus ce qu’il a rajouté rend l’histoire bancale et ridicule.

  4. Dul, Dul ! Comme je suis d’accord avec toi !

  5. Guillaume dit :

    Chacun ses références…et puis ce n’est pas vraiment le sujet non plus 😉 entre nous je ne suis pas un fan de l’oeuvre entière de Coelho mais en l’occurrence l’Alchimiste m’avait bien plu!
    Je constate juste qu’une nouvelle fois les mots choisis par Dul laissent peu de place à la discussion, après le « c’est abjecte », le « je déteste » 😉

  6. Scavenger dit :

    Ahah ca c’est bien vrai ! C’est un peu comme avec le Guide du Routard… 😉

    Non sinon moi j’avais bien une explication, c’est simplement le fait que les personnes qui ont des centres d’intérêts communs font finalement des trucs pas du tout originaux…

    Nous avons rencontré à Buenos Aires en plein San Telmo une colombienne que Maria connaissait via sa mère, le monde est-il pour autant petit ? Non, simplement que tout touriste ira visiter tout ce que les touristes visitent… San Telmo en fait partie, le parc national Torres del Paine aussi…

  7. Scavenger dit :

    Ah oui au fait, c’était Patrick, le gars ?

  8. Jonathan dit :

    Ne me dis pas que t’as Riquelme au Chili ?! 🙂

  9. Guillaume dit :

    si vous cherchez qqun de connu, vous allez être déçu 😉

  10. jonathan dit :

    C’est Jean – Michel, ton pote du CM2 qui collait ses crottes de nez sous la table ? 🙂

  11. monie dit :

    On a mérité la suite là non??

  12. Clément dit :

    la reponse est ici: = c’etait l’homme invisible!!

  13. Clément dit :

    Zut alors! Guillaume, j’avais laissé un long espace entre : et = pour donner un effet de vide. ca n’a pas eté validé, du coup mon commentaire est bidon. Tant pis, j’assume 😉 ….Bon, c’etait qui au final???

  14. […] Che! Boludo… L’Amérique du Sud vu par un “franchute” « Souvenirs:Le monde est un “village” – Part I […]

  15. dulconte dit :

    Je m’emballe, je m’emballe :). Mais c’est vrai que de voir coehlo dans toutes les vitrines du monde à tendance à me faire bondir. J’ai régulièrement des discutions avec un pote à ce sujet parce que lui adore.

    Sur l’Alchimiste, ce qui me dérange énormément c’est qu’il ne dise nulle part que cette histoire est un conte traditionnel arrangé à sa sauce. Quand je l’avais lu, j’avais bien aimé, mais il m’était resté un gout de déjà vu que je n’avais réussit à identifier qu’en entendant un conteur me le remettre en mémoire.

    Quand je m’emballe, je ne coupe pas la discussion, j’exprime juste avec, un peu trop de virulence, une opinion qui n’engage jamais que moi :). Ca doit être un mélange de sang méditerranéens et viking qui cause ça :).

  16. Guillaume dit :

    Dul, on appelle cela la PASSION! il n’y a rien de très grave là dedans!

  17. toño dit :

    Putain Dul .. faut que je te rencontre Coelho je hais, … (comme BHL, Patrick) mais c’est pas tous les jours que je vois des gens d’accord. Et une question vous aimez Kundera???

    Sinon sur le sujet moi j’en ai une bonne qui m’est arrivé y’a deux mois … j’ai rencontré une copine de Paris que je n’avais pas vu, ni eu de nouvelle depuis 6 ans, lors d’un concert de Sergent Garcia à Bogotá … très drôle comme sensation!!!

  18. Guillaume dit :

    Pas la peine de discuter de Coelho…on aime ou pas! chacun son opinion! Moi j’aime quelques trucs de lui point barre 😉

    Moi aussi j’ai retrouvé dans les rue de Singapoure un pote de l’école hotelière de Lausanne…que je n’avais pas vu depuis 5 ans!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :