Souvenirs:Racket à la Colombienne

Je vous avez dit que j’avais une autre histoire sur la Colombie. Après la prison de Cali, voici le racket à Cartagène !

Cela faisait maintenant plus de 6 mois que j’étais en Amérique du Sud et je n’avais eu aucun problème de vol, racket, violence, etc. donc vous pensez bien que quand le proprio du petit boui-boui dans le quartier chaud de Cartagène me disait « Guillaume, quand tu rentres le soir, prends un taxi ! ici t’es pas en France ! », je lui répondais avec un air d’aventurier aguerrit et suffisant « Oui, oui Carlos, j’y penserai » (en fait, il devait comprendre : « fais pas chier, je n’ai peur de rien et je ne suis pas un touriste, mais un routard, carajo! »).

En plus après ce qui m’était arrivé à Cali, je pensais que j’avais grillé tous mes jokers « mauvaise pioche ».

Enfin, bref, j’étais jeune et con.

Donc, un soir, accompagné d’un pote argentin, nous revenions comme tous les soirs à pied du centre de la ville à l’hôtel. Je venais de m’acheter un quart de poulet avec des frites que je me réservais pour l’hôtel. Il était déjà assez tard… ben oui en Colombie on ne se couche pas à l’heure des poules (n’est-ce pas Toño ?).

Tout d’un coup surgirent 3 gars sur une moto ! l’un d’eux me plaqua contre le mur, me mit un couteau de boucher sur la gorge et me cria en anglais « money, money »… j’ai failli lui faire la blague que je ne parlais pas anglais, mais vu les yeux de défoncé qu’il avait, j’ai pas osé 🙂

Putain, j’avais us$5 sur moi rien de plus ! en général il vaut mieux en avoir plus pour pas frustrer le gars et qu’il décide de te planter pour la vexation ! Il commença à repérer ma montre, merde, c’est la montre de Mike Horn, fais flic… entre nous je n’ai pas hésité bien longtemps avant de lui donner. Et puis il s’en prit à mon sac de plastique… oui, oui, celui où il y avait mon poulet et mes frites !

Bon, là maintenant je le raconte en déconnant, mais je flippais bien ma race ! mais en même temps j’avais la haine. Donc quand ils ont compris qu’ils n’auraient pas grand-chose de nous ils s’en allèrent.

Mais, voilà, l’histoire ne se termine pas là ! cela ne serait pas marrant ! Vexé comme un pou de m’être fait avoir comme un bleu je me mis à leur courir après en les insultant. Bien sûr, après 100m, eux et leur bécane étaient loin.
Non, cela ne se termine pas encore là ! Étant à une centaine de mètres de l’hôtel, j’y couru pour y récupérer…. un couteau !

Alors, oui, j’avais un couteau de Rambo dans mon sac que je n’avais pas sorti de tout mon voyage par honte ! C’est le style de couteau que tu achètes avant de partir en voyage en pensant que tu risques de te perdre au fin fond de l’Amazonie en autonomie complète. Je le dis et je le répète, j’étais jeune et con !

Après avoir passé le barrage de mon pote argentin et du gardien de nuit de l’hotel,qui voulaient m’empêcher de sortir dans la rue avec le couteau, je me retrouvai seul dans la rue entrain de gueuler des insultes en espagnol, réclamant aux voleurs d’avoir les c… de revenir s’expliquer avec moi!! On appelle cela un pétage de plomb total ou irresponsabilité totale, ou encore pure connerie.

Les seules personnes présentes dans ce quartier à cette heure ci étaient des prostitués, des macs et des petits dealers…. ils étaient tous morts de rire !

« mira el franchute, se puso loco! hahaha »
« que loco, que huevon »
« Franchute! no seas marica y quedate en el hotel »

Après un moment j’ai tout de même repris mes esprits et me suis rendu compte que si les 3 types revenaient j’étais fait comme un rat ! Vous imaginez l’embarras de l’ambassade de France appelant mes parents pour leur expliquer comment tout cela c’était passé… la honte !

La honte justement m’a fait quitter l’hôtel et le quartier dès le lendemain… à moins que cela soit la peur, je ne me rappelle plus 😉

Pour cette histoire j’accepte volontier le foutage de gueule dans les commentaires…

Advertisements

25 commentaires pour Souvenirs:Racket à la Colombienne

  1. leila dit :

    Histoire merveilleusement bien racontée!!! tu as tout de même été courageux, un peu tard c’est vrai!!! mais quand même, tu as osé sortir ton couteau de tarzan! lol

  2. Greg dit :

    Excellent 😉 j’imagine la scene dans la rue, le couteau de rambo à la main, j’en ai un comme ça depuis gamin, c’est à dire depuis que rambo m’en ait démontrer la grande utilité, mais je ne crois pas l’avoir dejà sorti de ma chambre où il doit toujours se trouver !
    C’est l’allegement de la montre de Mike Horn qui ta fait péter un plomb je suppose, pas le fait de devoir jeuner ce soir là ! C’est vrai qu’elle est belle cette montre 😉 Toi aussi t’as qu’à voyager en swatch comme tout le monde, à moins que tu envisageais l’eventualité, en plus de te perdre en pleine fôret amazonienne, d’être bloquer une semaine par une tempête dans les sommets andais à -70° ! On sait jamais, tout est possible 😉
    Plus sérieusement c’est vrai que ça fait vraiment chier de se faire piller ! En ce qui me concerne ça m’est arrivé une seule fois, à Barcelone. L’histoire vaut son pesant de cacahuette ! Mais je vais faire vite. 3 ados me sont tombés dessus, croche pate, et arrachage de ma croix en diamant que j’avais trouvé 7 ou 8 ans plus tôt en promenant un chien lors de mon année scolaire en floride, plus les poches, mais ils m’ont laissé la swatch ! Le tout en 8 secondes chrono ! Je ne m’etait jamais fait agrésser dans tous mes voyages où de toute façon je n’emmenais pas cette croix, mais je n’ai pas considéré l’espagne comme un vrai voyage !! En tout cas ça ma vraiment foutu les boules, et je suis aussi parti derriere leur cul ! Putain, 3 gamins merde !! Mais mon grammage trés au dessus de toutes normes autorisés dans quelques pays que ce soit ne m’a pas permis d’aller bien loin, faut dire que la scene s’est passée à 6 h du mat en sortant d’une boite au port olympique. L’histoire est beaucoup plus longue, je me suis retrouvé sur un cargo, je ne sais pas comment, des flics m’ont demandés ce que je foutais, ils ont finis par me préter de l’argent pour rentrer chez mes potes en bus. Par pitié ou pour se débarraser de moi je sais pas trop. J’avais perdu tous mes potes, je ne me souvenais que du nom de la rue de l’apparte où nous étions, rue ecipcion, je m’en souviens toujours, où j’ai fini par arriver aux alentours de midi !! Les potes m’ont remontés le moral en me disant que « bien mal acqui ne profite jamais ! » mais bon…

  3. dul dit :

    L’arrogance de jeune con voyageur je suis immortel, je peux comprendre.
    Les 5 dollars dans le portefeuille, c’est compréhensible même si effectivement un peu court.
    Le retour à pied dans les quartiers chaud tard dans la nuit, j’ai fait ça tout le jours à Caracas et au Pakistan par exemple, j’dis pas que c’est malin!
    La montre c’est con, mais qu’est que tu foutais avec une montre de prix en voyage.
    Le pétage de plomb ça arrive à tout le monde…
    MAIS MAIS MAIS
    Le couteau rambo, quelle HONTE !

  4. dul dit :

    Greg pourquoi mal acquis? tu l’a trouvé, tu l’a trouvé. Tu l’aurai apporté aux flics ils se la seraient probablement gardés.
    Par contre quelle reseca tu devais avoir le lendemain!

  5. Guillaume dit :

    La montre « Mike Horn », n’étais pas une montre très chère!! mais une Sector une centaine d’euros…Ok plus cher qu’une swatch! mais rester élégant en voyage est ma devise hehehe

    Greg, il va falloir qd même m’expliquer comment tu as terminé sur le cargo!!!

  6. dul dit :

    J’ai acheté des montres pendant le voyage, une dizaine en tout je crois ce qui a du me couter la somme astronomique de 30 euros 🙂
    Avec un minimum absolu de 1millions de lire turcs a Derenkuyu soit environ 60 centimes d’euros 🙂

  7. Greg dit :

    oui je suppose que persone n’aurait de toute facon ramené cette croix que mon pere avait quand meme expertisé à 35000 francs de l’epoque.
    Le lendemain si on peut dire, les 5 heures qui m’ont été nécessaire pour retrouver ma rue dans barcelone m’avait quelque peu desaoulé, prise de mauvais bus, je ne sais pas combien de km à pied, pas un rond. Quand je suis arrivé j’en pouvais plus, mes jambes flageolées, mon cerveau en surchauffe… je crois que je me suis écroulé ! Mes potes, eux, étaient tous partis en after, avaient passé une super soirée !!
    Franchement je sais pas comment je me suis retrouvé sur le cargo, je sais meme pas pourquoi je suis sorti de la boite alors que tous mes amis y étaient encore. Je suppose que j’ai cru que mes agrésseurs étaient monté sur le bateau ! Aucune logique, je sais, mais fallait voir l’état du garçon ! je me souviens juste vaguement d’en descendre par une petite passerelle avec les flics qui m’attendaient en bas !!!! Enfin, ça fait des souvenirs toutes ces histoires à la con, c’est d’ailleurs toujours les galères qui restent ! Sauf que cette fois ça ma coûté un peu cher !!

  8. Guillaume dit :

    Oui la cela fout les boules! 35000 balles!
    Tu sais quoi, cela serait sympa de créer un blog pour que chacun laisse ses histoires de voyage!! quand j’ai 5min je m’en occupe…c’est pas pour tout de suite car c’est un peu serré pour le moment!

  9. dul dit :

    ah ouias quand même, 35000 balles celui qui l’a perdu à du se maudire un sacré moment!

    Bonne idée ça Guillaume si tu veux je peux m’en occuper. J’suis d’ailleurs en train d’écrire un ti texte en réponse à celui -là

  10. toño dit :

    ah la la Guillaume … tu devais être tellement bourré que tu ne te souviens plus bien, mais ça n’a pas du se passer en Colombie. Il ne se passe pas des trucs comme ça ici.

    Par contre la fête je suis assez d’accord, c’est fréquent de finir à 5, 6 ou 7h du matin… mais cela dit en passant ça m’arrivais aussi en Suisse, en France, au Pérou ou ailleurs… je ne sais pas si on fini plus tard en Colombie qu’ailleurs.

    à part ça sans rire … t’as du bol de ne pas les avoir retrouvé, tu serais pas là pour le raconter. t’as d’ailleurs de la chance tout court, parce qu’un petit coup en passant c’est vite fait… c’est peut être bien ta montre qui t’as sauvé.

  11. […] j’ai lu cet article de Guillaume “Souvenirs:Racket à la Colombienne“, je me suis dis mais quel bouffon c’est pas possible d’être aussi insouciant, […]

  12. Guillaume dit :

    Dul, je veux bien que tu t’en occupes! un truc ouvert à tous, pour laisser sa petite histoire sympa de voyage…enfin tu fais comme tu le sens mais l’idée c’est ça.

    Non, Toño je n’étais même pas bourré! tu sais bien que j’adore la Colombie…d’ailleurs c’est ma dernière petite histoire sur ce magnifique pays 😉
    Oui je crois que je dois bcp à la montre de Mike Horn….

  13. toño dit :

    écrit lui à Mike pour lui dire qu’il t’as sauvé la vie

    Pour la Colombie je sais bien, et tes histoires me font bien marrer… c’était juste un peu de provoc.
    Ce que je conclus c’est qu’entre Dul et toi c’est pas un blog de voyage que vous devriez ouvrir mais un blog d’irresponsable. Quant je pense que Dul va être papa, je me demande si faudrait pas envoyer l’arche de zoé pour faire quelque chose 😉

  14. dul dit :

    enfoiré Toño, y a pas d’autre terme!!!!! Tu n’as jamais rien fait d’inconscient toi? faut dire que sur le coup on n’avait pas l’impression de déconner.

    Guillaume, je m’en occupe cette aprés-midi.

    Ouais un truc ouvert me semble bien :).

  15. toño dit :

    dul … garde ton calme… jajajajajajaja
    Pour te répondre… moi je suis un gars super super responsable. j’ai jamais de ma vie fait une seule bêtises. La vie de moi.
    jajajajaja

  16. dul dit :

    Mais je garde mon calme, par contre dire que tu n’as jamais fait de bêtises de ta vie, voilà une affirmation bien présomptueuse.
    Et j’affirme que tu as fait au moins une bêtise. Il est en effet fort insouciant de se moquer d’une personne qu’on vient de voir avec un ak47 à la main 🙂 Qui t’a dit que je l’avais rendu…

  17. Naissance « dit :

    […] Hier Guillaume nous a raconté une de ses aventures de voyages. Aujourd’hui j’ai rebondi et j’ai […]

  18. tonio dit :

    Dul!!! c’est pas un ak47 qui me fait peur … tu penses bien. Et une bêtise … d’accord, j’ai volé un bonbon à ma petit sœur quand elle avait 4 ans…

  19. Scavenger dit :

    Ah mais je vois que Guillaume fait du double contenu blog + Facebook ! Du coup j’ai raté une formidable discussion responsable entre Dul et Toño… C’est pas si mal que ça Facebook hein !

  20. Acrerune dit :

    ah? c’était pas une kalash?

    Pas mal la menace de l’arche de Zoé (pas contre toi Dul) mais ça va devenir le nouveau croque-mitaine…

    Bon et bien moi rien d’inconscient à mon compte… j’ai pas le souvenir du moins, je devais pas être en état de me souvenir…

  21. stephanie dit :

    yes yes yes, je vois…. bon mais guillaume, tu commences à m’inquiéter, le racket en colombie les lions du kenya. Je reviens aujourd’hui sur ton blog car grosse panne d’internet enfin remédiée mais je découvre des trucs!!!! (voir émoticone approprié que je sais toujours pas faire…). le blogs des récits de voyage excellente idée, je viens d’y aller faire un tour c’est génial!!! par contre je te signale que ton article sex porno etc…. je peux meme pas y acceder par les touches racourcis mon employeur m’interdit l’accès! (tu vois qui je veux dire?? je suis morte de rire).
    on se voit bientot et dit toi ke je suis super contente de te voir, cousin débile (non mais…courir après des despérados ivres, shoutés et affamés de toute evidence, c’est vraiment…. je croyais que seul turbo était capable de telles témérités. Vous tenez à la vie jeunes gens??? (emoticone evidemment).

  22. Guillaume dit :

    Enfin!! je croyais que ma cousine m’avait abandonné 😉 plus un commentaire! pourtant j’ai raconté des histoires…je suis rassuré 😉
    Le post sur le sexe, fille, porno etc. c’est juste un test que je faisais, cela n’a rien de « chaud »…
    A noel…..

  23. fleurdesvilles dit :

    je m’en doutait, ça va j’te connais!!! mais le ministère que tu sais est un peu titilleux sur certains mots et bloque tout accès. A présent j’ai iinternet à la maison et je pense que je pourrais ecrire sex , drog , alcool (surtout p’tit rhum) …. extase…etc… sans risque de me faire piéger.

  24. […] Pakistan, Swat, Vallée Quand j’ai lu cet article de Guillaume “Souvenirs:Racket à la Colombienne“, je me suis dis mais quel bouffon c’est pas possible d’être aussi insouciant, […]

  25. […] car on sent dès qu’on la visite que c’est un pays où tout est possible! Le pire (j’en ai déjà parlé sur ce blog) et le meilleur (ça je le garde pour moi […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :