Vive les expériences professionnelles à l’étranger!

Ces jours-ci, en France, il y a une polémique qui scandalise une partie de la population! C’est l’histoire de cette annonce de l’ANPE pour un job en Inde aux conditions du pays.

Cette polémique me met en colère!! Il y a des fois où je ne comprends pas du tout mon pays ou une partie de mes compatriotes.

Cette annonce plutôt destinée à un jeune diplômé (bac+2), qui veut glaner une expérience à l’étranger dans l’informatique et qui lui importe peu son salaire, se voit proposer un contrat local. Alors oui, effectivement, quand on le convertit en Euros cela ne fait pas grand-chose (environ €320). Mais voilà, ceux qui gueulent (toujours les mêmes), ne savent pas qu’en Inde le salaire moyen est de €60. Il faut toujours comparer les salaires par rapport au coût de la vie du pays! Celui qui va partir pour cette offre, se retrouvera avec un salaire qui lui permettra de très bien vivre les quelques années qu’il restera en Inde pour avoir un plus sur son CV, qui fera peut-être la différence avec celui qui trouvait scandaleux de partir à l’étranger avec un salaire si « misérable ».

À ce compte-là, il va être difficile de trouver des conditions salariales équivalentes à la France dans le reste du monde. On oublie l’Argentine avec son salaire moyen de €300 (et encore je suis gentil), les USA avec sa sécurité sociale de merde et le $ en chute libre, les pays du tiers monde, les pays émergents, une bonne partie de l’Europe, etc… en fait le Français devra se contenter de la France!

Et de quel droit les syndicats et certains partis politiques, puisque c’est eux qui râlent, peuvent décider de l’orientation professionnelle des Français en demandant la suppression de l’annonce? Moi si je veux aller en Inde sous ces conditions je n’ai pas besoin de permissions et je trouve normal que l’ANPE la propose sur son site. Il faut tout de même savoir que pour accéder à cette annonce il faut se rendre sur le site de l’ANPE et chercher dans « emploi à l’étranger », « Inde »…et puis elle ne cache rien cette annonce, elle est transparente…jeune, bac+2, salaire…moi, ce style d’annonce m’aurait sûrement plus il y a quelques années!

Et puis pour ceux qui ne veulent pas partir de France pour bénéficier de tous ses avantages, ils n’auraient jamais vu cette annonce…on ne force personne! Ce n’est pas comme si une entreprise ferme ses portes en France pour se délocaliser en Inde et proposait ces conditions à ses employés! Cela me choquerait plus (d’ailleurs, cela s’est déjà fait!).

Je crois que, blasée par cette polémique, l’entreprise a retiré son annonce! J’espère qu’un petit jeune aura eu le temps d’y répondre et profitera d’une super expérience en Inde (professionnelle et personnelle) avant de revenir en France (ce qui n’est pas une obligation) pour « botter le cul » à ceux qui trouvaient cette offre d’emploi scandaleuse 😉

19 commentaires pour Vive les expériences professionnelles à l’étranger!

  1. dul dit :

    Apparemment (voir ici) le salaire n’est pas top même pour l’Inde sinon je suis d’accord avec toi, dans la mesure où le gouvernement ne considère pas ce genre d’offre comme offre acceptable…..

  2. Guillaume dit :

    à voir pour le salaire moyen en Inde (source peut-être plus fiable qu’un blog):

    http://www.senat.fr/rap/r06-416/r06-4163.html
    http://www.outsourcing-inde.com/francais/faqs/faq/quel-est-le-salaire-moyen-dun-indien.html
    http://www.interex.fr/fr/fiches-pays/inde/legislation-du-travail

    Je pense que c’est une erreur de faire l’amalgame avec cette histoire et la décision de l’Etat de demander aux chercheurs d’emplois d’élargir leurs recherches. C’est vrai que les amalgames sont des raccourcies faciles à emprunter quand on ne sait pas quoi dire…

  3. dul dit :

    Ce n’est pas vraiment un question d’amalgame, mais plutôt de télescopage de 2 évènements, celui des offres acceptables dans l’espoir de faire baisser artificiellement le chômage d’un côté et cette offre.
    Autant sur cette offre je trouve les réactions des syndicats ridicules, on vit très correctement en Inde avec cette somme et je suis tout à fait d’accord que c’est une expérience intéressante. Je ne peux pas dire que je gagne beaucoup mieux ma vie ici, c’est un pur choix de vie, pas de confort ni de carrière.
    De l’autre côté, ce principe totalement flou d’offre acceptable risque d’ouvrir la porte à tout et n’importe quoi, les syndicats dans ce cas ont raison de réagir, au minimum pour que cette définition soit extrêmement claire et soit utilisé de manière contrôlée.

    Le télescopage des deux est donc malheureux et son usage médiatique aussi.

    Par contre, le démontage par petite touche de notre système social me semble particulièrement dangereux et malsain, d’autant qu’il s’accompagne d’une volonté de monter les français les uns contre les autres.

  4. tonio dit :

    pfff moi j’aurai dit non, les indiens c’est comme les argentins … 😉
    ok je sors…

  5. david dit :

    ouahh, on en parle plus en argentine qu’en france…
    Mon gui, grace a une explosion d’info interressante, on a deja oublié cette histoire pour savoir si oui ou non sarko ira salle gavaud pour ses 1 an.
    Tu vois, ici, rien ne change. on squizze les questions importantes pour le cul de carla sur paris match.
    En meme temps , un cul comme ca , on va pas cracher desssus. mais la je m’egare..

    bises

  6. Guillaume dit :

    et bien dis-moi David, le petit Sarkozy te traumatisme bcp! Il n’y a pas un email ou un commentaire où tu n’en parles pas 🙂
    Tu ne veux pas me parler de ton fils plutôt hehehe

  7. patxi dit :

    On ne dit pas Indiens on dit autochtone..
    OK je sors.

  8. Guillaume dit :

    c’est quoi cette manie de dire une connerie et de sortir…les gars! il faut assumer ses conneries 😉

  9. marc dit :

    C’est une question de laisser tomber « la vie » du bon côté de la tartine ou du mauvais côté de la tartine.
    Jésus crie et la caravane passe.
    Ne t’inquiètes pas, il y aura effectivement eu un petit jeune – de préférence maghrébin de la banlieue nord (on dit autochtone?) – qui sera aller se faire les dents avec les cadors indiens de l’informatique avant de retourner sur les cieux d’Oran, soleil de soes grands-parents. Il y formera quelques générations d’ingénieurs …
    Je m’égare aussi!!

    et par mesure de solidarité : JE SORS!!

  10. Guillaume dit :

    Marc….je ne pige pas le « de préférence maghrébin de la banlieue nord… » c’est quoi le rapport??

    Bon, bin, moi aussi je sors……de chez moi!!

  11. david dit :

    ok mon gui, je te parlerai de mon fils quand ce petit monstre fera une nuit normale, c’est le deal entre lui et moi !!!
    il va bien, il grandit beaucoup.
    je t’en dirai plus ce soir , j’essaye de t’appeler.

    bises

  12. Roberto dit :

    Moi je sors avant de dire des conneries ….!!!
    Amitiés

  13. Roberto dit :

    Mais c’est vrai que ça n’a pas fait grand bruit ici.

  14. Julie dit :

    Cette pseudo-scandalisation de la société française face à cette histoire d’annonce ANPE me fait penser que la France est parfois RI-DI-CU-LE ! C’est à se demander si la liberté de penser et d’agir ne tend pas à régresser dans notre chère nation des « droits de l’homme ». Comme tu l’as très bien dit dans ton argumentation, l’annonce était particulièrement claire sur les conditions d’embauche qui n’avait selon moi aucun caractère scandaleux face aux conditions de vie en Inde.
    Depuis quand la liberté individuelle de saisir une opportunité d’emploi à l’étranger pouvant s’avérer extrêmement enrichissante est-elle censurée par le gouvernement ??! Décidément le Sarkozysme n’a rien de bon…

  15. Guillaume dit :

    Loin de moi de vouloir prendre la défense de Sarkozy, mais pour le coup, il n’y est pour rien! c’est plutôt ceux « d’en-face » qui râlent…Il ne faudrait pas non plus pêcher par excès et lui mettre sur le dos tous les maux de la France 😉

  16. monie dit :

    Déjà qu’on trouvait très peu d’annonce pour l’étranger, après ça on en trouvera encore moins.
    D’ici à faire l’amalgame avec la nouvelle loi, ils vont loin. L’Inde n’est pas à « 2h de route », ce n’est pas le genre d’offre qu’ on va forcer à accepter.
    Et SURTOUT comme tu l’as dit, on ne force personne à accepter.

  17. Guillaume dit :

    Dis-moi Monie, tu ne devais pas venir en Argentine au mois de Mars-Avril??

  18. monie dit :

    Je devais, je devais, mais la vie nous réserve toujours quelques surprises! début d’explication sur mon blog 😉

  19. sab dit :

    Ben, sans me prendre pour un exemple, faites comme moi : soyez bénévole. Les salaires changent jamais (oui oui je sais.. on peut pas vivre de ça.. mais en même temps quand on est jeunes..). Et puis l’Argentine c’est du bénévolat exotique, le CV ça lui donne des airs. Dommage que j’y connaisse rien en informatique, j’aurai allègrement été faire baisser le chômage en Inde.. pardon, en Sarkozie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :