San Antonio de Areco

4 janvier 2009

San Antonio de Areco

Petite ville au Nord Ouest de Buenos Aires, a environ 1h30 de voiture. On dit de San Antonio de Areco, que c’est le village de la tradition, on y croise encore des gauchos, les estancias sont transformées en gites ruraux de luxe et l’ambiance dans certaines maisons coloniales est plus proche de « Autant en emporte le vent » que de la bonne vieille ferme gaucho!

Le village a été fondé début du XVIII° et l’écrivain Ricardo Güiraldes y imprime son chef d’oeuvre: « Don Segundo Sombra », hymne aux gauchos argentins.

On y mange l’asado typique de la pampa, vertical, et les paysages sont plats et remplis de soja, maïs, blé, vaches, etc…

Pour passer un WE c’est l’endroit idéal!

Voir les photos dans l’album Flickr


Coach Maradona: Episode 1…et dernier?

13 novembre 2008

Je vous avez bien dit qu’on allait se marrer avec Diego comme sélectionneur! A peine intronisé, il menace déjà de démissionner 🙂

En fait, il est en conflit avec le président de la fédération pour le choix de son assistant. Le président ne peut pas le voir et c’est un grand pote à Diego….Vu que l’on a deux grandes gueules, il va y avoir des dégats…

Comme début difficile on ne pouvait pas mieux faire….sera-t-il un jour sur le banc de touche comme sélectionneur, rien n’est plus sûr à l’heure actuelle…

C’est quand même marrant l’Argentine 🙂

A suivre


Le dernier coup de D « 10 » go!

30 octobre 2008

Le retour du « pibe de oro » dans le football officiel! et pas n’importe comment, il sera le nouveau sélectionneur de l’Albiceleste!!

On pourrait croire que c’est une bonne nouvelle, mais en fait c’est une catastrophe pour la sélection argentine. Du moins, c’est mon point de vue, que partage la grande majorité des argentins, bien que l’Equipe affirme l’inverse!

Le foot argentin c’est comme la politique argentine: pas de bon sens et des magouilles. 

Pas de bon sens, car Diego, même s’il a été un des plus grands joueurs de foot de tous les temps, n’a aucune expérience d’entraîneur (sauf quelques mois dans des clubs de seconde zone). Magouilles, car le président (le dictateur?) Grondona avait soi-disant déjà passé un accord avec Maradona à Pékin, lui garantissant le poste. Donc toute cette pseudo réflexion sur le choix du sélectionneur était bidon. Je rappelle tout de même qu’en face de Maradona on avait quelques poids lourds: Carlos Bianchi, coach argentin le plus titré en club avec Boca et Miguel Russo, l’actuelle coach de San Lorenzo, leader du championnat.

Maradona touche enfin à son rêve, puisque cela faisait longtemps qu’il voulait prendre en main cette sélection. On lui a toujours refusé, ce qui l’a toujours incité à ouvrir sa grande gueule contre les sélectionneurs en place et de lui même dire ce qu’il aurait fait à la place de untel ou untel!

J’ai un peu l’impression que ce choix est en fait le moyen d’écarter définitivement Diego de ses ambitions d’être le sélectionneur de l’Argentine pour une coupe du monde. Car ses chances de réussite sont proches de zéro. Vu qu’il va avoir une pression énorme, tous les argentins (et aussi tous les fans de foot du monde entier) l’attendent au tournant. En plus, les argentins sont largement contre cette idée! Incroyable quand on sait que c’est un demi-dieu par ici. Cela veut vraiment dire que les argentins, qui s’y connaissent pas mal en ballon, ne lui font pas du tout confiance en tant que sélectionneur. On a donc l’impression que cela va être mission impossible et qu’il va se planter joliment. Évidemment, je ne le souhaite pas, je ne suis pas comme certains pseudo-supporters, je veux que l’Argentine soit présente en Afrique du Sud. Son premier match est le 19/11 contre l’Écosse puis contre la France en février.

Et les joueurs, ils en pensent quoi? Vous imaginez bien qu’ils ne vont pas s’y opposer, ils ne sont pas cons, ils veulent faire parti de la liste du nouveau coach. Ils sont dans la même situation que les joueurs de l’équipe de France. Avant de terminer, rappelons juste que Maradona et Messi, ce n’est pas le grand amour, que Aguero sera bientôt le gendre de Diego, donc favoritisme en perspective (même si le Kun Aguero est un superbe joueur) que Maradona est un inconditionnel de Boca et qu’il faudra aussi tenir compte des joueurs ou ex-joueurs de River et vous avez déjà la base des futurs problèmes que la sélection devra gérer.

Je sens que l’on va bien se marrer! De quoi nous faire oublier que chez nous aussi ce n’est pas la joie au niveau du sélectionneur 🙂


Emos, floggers, cumbieros, raperos…

1 octobre 2008

Ca vous dit quelque chose??? Moi, il y a quelques semaines, je ne savais pas ce que ces mots signifiés….il a fallu un ou deux articles pour découvrir que ces mots étaient le nom de mouvements urbains.

Petite explication de texte:

Emos:

Les Emos tirent leur nom du mot émotion et sont connus comme étant « la tribu des adolescents tristes ». Ils portent des vêtements noirs, de larges franges tombant sur les yeux et un regard mélancolique. « Nos franges, affirme Carolina, expriment la honte que nous provoque la société. Et puis nous n’aimons pas qu’on nous regarde… « . Les Emos de Buenos Aires se réunissent généralement dans le Barrio Norte, place Rodriguez Peña, et dans la galerie Bond Street de l’avenue Santa Fe. Leur groupes musicaux préférés: My Chemical Romance , Panic!, At the disco et 30 seconds to mars. Pour les vieux comme moi on peut les comparer un peu aux « punks », « hardeurs », des gens pas très rigolo 😉

On en ai tout de même à la 3° génération…j’ai même pas vu passer les 2 premières 🙂 pour en savoir beaucoup plus cliquez sur « emo » et vous aurez une définition complète de Wikipédia.

 

Floggers:

A l’opposé, les Floggers cherchent à tout prix attirer l’attention. Pour les garçons, cheveux aux longues mèches folles tombantes sur le visage. Pour les femmes, un maquillage aux couleurs fortes. Pour les deux pantalon jean très étroit (skinny ou chupín) aux couleurs vives, et des tee-shirts voyants et décolletés. Pour finir, grandes lunettes de soleil, et serre-têtes. Les Floggers se particularisent par leur nécessité d’être présents et remarqués sur le net, et d’avoir leur propre blog (fotolog.com). Car la popularité d’un Flogger se mesure au nombre de signatures et d’enregistrement à « Favoris » qu’il obtient. C’est en fait un « batard » entre un nerd et un danceur de tektonique, une tête à claque quoi! (comment ça je suis vieux con? mais moi à mon époque… blablabla) 😉

Précisons que ce mouvement est Argentin. Pour en savoir plus même chose que pour les Emos…sauf que c’est en espagnol ou en anglais!

 

Cumbieros, raperos:

Eux se distinguent en fonction de la musique qu’ils écoutent, rap/hip hop pour les raperos et la cumbia pour les cumbieros. En général, de classe sociale plus pauvre que les emos et floggers. C’est un peu les rappeurs et rockeurs de chez nous…En général les cumbieros se foutent de la gueule des floggers…

La cumbia est une musique et une danse d’origine colombienne, mélangeant musique africaine et musique sud-américaine…le problème et qu’il y a 50000 sortes de cumbia…cela dépend du pays!

 

Les mouvements urbains ont toujours existé, c’est dans la nature humaine de se rassembler, de vivre en meute. Il suffit juste de rester à la page car ça change très vite, on peut devenir « has been » en très très peu de temps, il suffit de voir les tektoniqueur (marrant comme nom!), la mode n’a duré que quelques mois avant d’être maintenant « has been ». Forcement, ces rassemblement qui sont crées à l’origine pour se mettre à la marge de la société classique, lorsqu’ils rentrent dans le moule ou le business, les jeun’s s’en écartent pour en créer d’autre…

 

Je ne sais pas si ces groupes sont représentés en France mais ici on voit de plus en plus de jeune « adhérer » à ces groupes urbains.

Ils se bastonnent même entre eux 😉

Si un jeunot veut bien compléter ou rectifier ce qui a été dit cela sera avec plaisir! Et surtout merci de me garder au courant…..


Paris-Dakar-Buenos Aires.

25 septembre 2008

Quand il y a des personnes qui écrivent exactement ce que je pense sur un sujet précis, au lieu de les paraphraser avec mes mots ou reprendre leurs idées, je trouve beaucoup plus simple et honnête de les copier 🙂 

Je l’ai déjà fait et puisqu’il n’y a pas un prof. qui va me faire chier en me mettant une mauvaise note pour plagiat, pourquoi s’embêter?!

Donc je vous mets le texte du « parrain » local. Autant je ne suis pas toujours d’accord avec lui, autant sur ce sujet on coïncide à 100%!

Le Paris- Dakar je n’ai rien contre, même quand il passe en Argentine. C’est vrai, une manière de faire connaître le pays, développer des activités touristiques. Certains trouvent cela scandaleux, la pollution, le gnagnagni gnagnagna et tout le bazar post soixanthuitard, les écolos prépubères, les marxistes néo-lacaniens, j’en passe et des meilleurs, qu’ils veuillent bien m’excuser, je les emmerderais une prochaine fois, promis.
Bref, ça va polluer, c’est sûr, mais pas plus que l’hélicoptère des Présidents de passage qui fait la navette 4 fois par jour entre la résidence et la Casa Rosada. Et puis, entre nous, ne le répétez pas, allez vous promener sur le Riachuelo, vous verrez qu’on ne les pas attendu.
Quant aux autochtones, ce sera comme en Afrique, ils verront passer des 4X4 dans un nuage de poussière quand ils ne se prendront pas un pare-choc dans la tronche.
C’est la loi du genre, de toute manière, ça passera totalement inaperçu dans les statistiques, pas besoin du Paris-Dakar pour obtenir le même résultat chaque jour, surtout par ici.
J’en ai connu des fanas qui faisaient ça tous les ans. Un peu de tout, des motards, les plus sympas, un tchèque qui faisait ça avec un camion Tatra 6 roues motrices, avant la chute du mur, quand l’usine Tatra faisait comme si elle était riche, puis les adeptes du 4X4. Pas de mauvais bougres, certains y laissent leurs économies, d’autres y gagnent de l’argent.
Pour se donner bonne conscience tout ce petit monde fait dans l’humanitaire. Comme ça au passage, pas d’une manière professionnelle, non, c’est une qualité qu’on réserve à la course, mais en amateur. C’est ainsi, la date approche, les équipes se préparent, que je reçois quelques mails du style (je recopie in extenso) :

Bonjour, je suis enseigante en France et un de nos amis part pour le nouveau Dakar en janvier prochain. Comme lors de leur premier départ pour cette course, ils souhaitent joindre l’utile à l’agréable, et apporter des choses dont les populations pourraient avoir besoin, et de mon côté j’organise une partie de la collecte dans l’école où je travaille. Pour exemple, il a emmené des lunettes de vue lors de la dernière course, qui ont été données dans un dispensaire.
Voilà. Si tu pouvais me faire connaître les éventuels besoins pour que je relaie le truc auprès du copain.

J’ai répondu, vous me connaissez, gentiment, car je suis persuadé que ces personnes sont sincères. Et puis en plus, j’étais de bonne humeur ce jour-là.
Mais j’ai quand même eu une envie certaine de pousser une grosse gueulante.
Je voudrais simplement dire aux amateurs d’actions humanitaires qu’il existe des programmes élaborés par des ONG internationales. Que ces programmes sont rationnels et efficaces, s’inscrivent dans la durée et sont mis en oeuvre par des professionnels. Ils sont sans arrêt à la recherche de fonds.
Tant d’efforts, je n’en doute même pas, même si pour certains c’est une manière de se payer une bonne conscience pour pas cher, vont être ainsi perdus avec le risque évident de choquer, voire de mépriser une population qui n’attend rien d’autre qu’un bon spectacle.
L’argent qui sera dépensé sur place créera des emplois, même temporaires, les équipes de maintenance, d’entretien, chargées de l’intendance pourraient peut-être en profiter pour employer plus de personnel local que d’expatriés, ainsi les former et préparer leur avenir.
Une part des recettes ou des frais d’inscription pourraient être déduits et remis à des ONG, ce serait, croyez-moi, mille fois plus efficace que ces dizaines de ce que j’appelle «opérations Petits LU».
C’est vrai, j’oubliais, c’est con pour la photo Paris Match. Qui va pouvoir faire pleurer dans les chaumières ?

Désolé pour ceux qui lisent les deux blogs!!


Benjamin Solari Parravicini, le Nostradamus Argentin!

24 juillet 2008

C’est grâce à un lecteur du blog, Nico, que j’ai découvert ce personnage! Je dois dire que je suis très, très cartésien donc ces histoires de prédiction me laissent en général très septique.

Mais, je dois dire que celles-ci mon interpellées et fais sourire à la fois. Pure coïncidence, escroquerie ou réel « pouvoir »??

Voici quelques prédictions et interprétations pour que vous vous fassiez une idée:

Une qui pouvait être prédite en extrapolant un peu l’actualité:

« Tombera le coeur du monde, année 40. Tombera et sera Allemand jusqu’en 44 ». Un dessin de la tour Eiffel et le drapeau français haut dessus de la prophétie ne laissent pas de doute! Paris fut pris par les Allemands en 1940 et libérée en 1944…la prophétie est de 1938.

Une qui fait partie intégrante de la panoplie du prophète, de Nostradamus à Paca Rabanne:

« La liberté de l’Amérique du Nord perdra sa lumière, sa torche n’éclairera pas comme hier et le monument sera attaqué deux fois » (prophétie de 1939). Allusion évidente aux attentats du 11 septembre. De plus, le dessin est encore une fois stupéfiant. Bush déclara: « Les USA ont été la cible d’une attaque car nous sommes le phare le plus brillant de la liberté et de l’opportunité du monde. Et personne ne fera que cette lumière arrête de briller. »

Et puis une rigolote, pour l’Argentine, qui va faire flipper plus d’un 😉 :

“Le « Pierrot” gouvernera en Argentine avant que l’ordre arrive. Quand la femme crie pour ses droits et défend les causes politiques, le clone, en Argentine, gouvernera jusqu’au ras le bol. Cadavres pendus aux lampadaires, morts et tires d’arme ». Le plus marrant est qu’un « Pierrot » est un bouffon du roi, à la mode dans les années 1600 en France. Plusieurs peintres ont réalisé des Pierrots, comme Watteau en 1680 et Picasso en 1918. Et bien ils ont la gueule de Nestor Kirchner! Regardez de plus près…alors? c’est pas vrai??? donc la suite de la prophétie est facile à comprendre et va donner des sueurs froides aux ingénus.

 

Pour en savoir plus reportez-vous ici ou encore sur la page Wikipédia et sur ce document spécial prophéties sur l’Argentine

Et moi je vous prédis que ce billet sera controversé et commenté 😉


Fin de crise ou début de crise?

17 juillet 2008

Depuis plus de 4 mois, l’Argentine vit avec la crise du « campo », comprenez la crise des agriculteurs. Depuis, 4 mois, de façon régulière, il y a des grèves qui bloquent le pays, on se retrouve avec les magasins vides, des manifs dans tous les coins, une crise politique sévère et soi-disant une perte de plus de us$3 milliards pour l’économie du pays!

La raison est que la présidente a décidé d’imposer un impôt mobile sur l’exportation de soja et autres produits agricoles. C’est-à-dire que plus le prix du soja monte plus l’impôt sur son exportation monte. Vous me direz pourquoi pas? Oui effectivement, pourquoi pas…sauf que le soja est ce qui permet à l’Argentine de sortir un peu la tête de l’eau et qu’il y a de très forts syndicats agricoles. Et puis, la chère Cristina n’a pas fait dans la dentelle, elle a imposé cette nouvelle loi sans beaucoup discuter et négocier!

Elle a tout de même, vu sa perte de popularité brutale et la pression de la rue (en général du coté des agriculteurs) accepté de faire passer sa loi au parlement, convaincu qu’elle passerait sans problème et pour « démocratiser » sa loi et fermer la gueule des paysans!

Premier vote au parlement, juste mais ça passe pour elle! Avant hier, 225000 personnes dans la rue contre cette loi, contre la moitié moins en faveur cette loi. Il faut dire, qu’ici, lorsqu’il y a une manif’ contre le gouvernement, ce dernier lance toujours une contre manif’ avec ses hommes de main!!! Enfin bref, hier la loi devait être votée au sénat et tout le monde pensait qu’elle allait aussi passer de justesse, mais passer!

Et bien, quenni! il y a eu égalité de voix et pour départager, c’est le vice-président de l’Etat qui a voté contre la loi proposée par la présidente!!! Chaud! Très chaud! Énorme camouflet pour la présidente! Et sûrement grosse crise politique en vue! A suivre…

Pour la petite histoire, le vote s’est terminé cette nuit à 4h30 et dans la rue ou aux balcons les gens gueulaient de joie, les quelques voitures klaxonnaient, exactement comme ils l’auraient fait pour célébrer un but de la « seleccion » à un mondial! Incroyable!